Mince alors! - huile printanière anti-capiton

Publié le par lachandellerie

Une petite recette basee sur les infos donnees ici link

Le but etait à la fois de diminuer l effet peau d orange mais aussi d améliorer la circulation sanguine dans les gambettes.

 

mince-alors.jpg

 

Pour 100 ml:

 

Huiles vegetales:

- 30 ml pepins de raisin (emolliente, desincrustante, huile seche)

- 25 ml germe de blé (anti-oxydante, prevention et soin des vergetures)

- 20 ml amande douce (apaisante, adoucissante, nourissante)

- 15 ml argan (nourrissante, regenerante, restructurante)

 

Huiles essentielles:

- 1 ml HE citron (lipolytique)

- 1 ml HE menthe poivrée (vasoconstricteur)

- 1 ml HE pamplemousse (anti-cellulite et retention d eau, astrigeante, raffermissante)

- 0,5 ml HE niaouli (raffermissante, stimule le systeme lymphatique)

- 0,5 ml HE cannelle ecorce (tonifiant, raffermissant)

- 0,5 ml HE ylang-ylang III (raffermissante, revitalise la peau)

- 0,25 ml HE petit grain bigarade (raffermissante)

- 0,25 ml HE romarin (veinotonique)

 

- mica brillant de chez AZ

- Vit E

 

Mode op - clearly simple:

- desinfecter

- mettre tous les ingredients ensemble

- c est pret!

Pour la technique du palper rouler, je vous invite à voir le site de vert citron link

 

Avis:

Premiere chose, la couleur verte est uniquement due à l HE de citron. Quand au mica, on peut s en passer à mon avis.

 

A l application, ce qui m a d abord surpris, c est qu il s agit d une huile seche et qui ne poissouille ni les mains ni les gambettes, contrairement à ce que j avais pu penser. Et ca, c est juste tres appreciable, surtout quand il faut se masser les jambons deux fois par jour!

Autre chose que j ai bien apprecié: le massage avec l huile provoque un echauffement qui detend les muscles. L HE de cannelle ne doit pas y etre pour rien.

Coté efficacité, ne l ayant testé que depuis deux jours, je vous donnerai les resultats quand je l aurai essayé suffisamment longtemps.

 

Elle est pas belle la vie, mince alors!

 

Publié dans Corps

Commenter cet article